Archives mensuelles : avril 2007

 

Une fois de plus, le divertissement se mue en danse. Après les foireuses Hivernales d'Avignon sur le rire en février dernier, le choc salutaire de Maguy Marin à Montpellier Danse en 2006, j'ai l'impression d'un déjà vu avec Philippe Saire, chorégraphe Suisse invité au Pavillon Noir d'Aix en Provence pour « Est-ce que je peux me permettre d'attirer votre attention sur la brièveté de la vie ? ». Deux jours après, les images sur se spectacle se téléscopent sans qu'un sens émerge, me plongeant dans un flou bien peu… lire la suite

Avec « Duplex » de Josette Baiz, le Pavillon Noir d'Aix en Provence est cohérent avec l'ensemble de sa programmation, plus proche d'une compilation d'?uvres assez mineures que de prises de risques assumées. Dédié « lieu de la danse», ce Pavillon navigue à vue sans ambition artistique. Une partie du public continue d'applaudir bruyamment comme s'il récompensait une prestation de la « Star Academy », alors qu'une autre salue, sans enthousiasme débordant. Paradoxalement, Aix en Provence semble devenir une ville fermée à une danse plus exigeante, rarement ouverte vers… lire la suite

Willem nous a proposé hier dans le Journal Libération la vision d'électeurs de gauche sur le pays de Ségolène Royal. Beau pays?Ce sera ma France.

Ce sera ma France, dirigée par une femme, portée par une vision ouverte sur l'Europe.

Ce sera ma France, redevenue ce qu'elle n'aurait jamais dû cesser d'être : un pays qui replace l'humain au c?ur de tout.

Ce sera ma France dirigée par une femme issue du désir des Français et non crée par l'appareil d'un parti verrouillé par une approche masculine du pouvoir.

Ce… lire la suite

En quittant le Port Autonome de Marseille, je me doute bien que mon blog m'aiderait à structurer ma pensée. Il est 22h et je ne ressens rien, pas d'affect, juste une douce confusion qui semble ne pas perturber l'agencement de mes neurones. Le Théâtre du Merlan de Marseille vagabonde toujours, de lieu en lieu, dans l'attente de la réouverture de sa salle rénovée. Il a choisi le décor improbable du Port pour installer la petite troupe de Galin Stoev, metteur en scène de la compagnie Fraction, basée à Bruxelles. «… lire la suite

Il me faut fuir les propos nauséabonds d'un candidat à l'élection présidentielle. À chaque phrase sur la génétique ou sur l'identité nationale, il salit les consciences, piétine l'intelligence et fait de son inculture une vérité qu'il assène, signe de son impuissance à comprendre la complexité. Il me faut m'évader, juste une heure. Ce soir, le Théâtre des Salins de Martigues sera mon refuge. À peine entré, la directrice du théâtre (Anette Breuil) s'avance vers moi pour me parler de la production qu'elle présente. Elle me raconte la genèse de la… lire la suite

 

Pour lire les critiques, cliquez sur le nom de la pièce.

??????

« Guerre et paix«  Théâtre de la Criée.
Concert de Dominique A Théâtre des Salins.
« Gente di plastica » – Pipo Delbono – Théâtre des Salins.
« Picket klunchun and myself«  – Jérôme Bel Théâtre des Salins.
« Walsa – Entrelacs » Héla Fattoumi et Eric Lamoureux » – Théâtre d’Arles.
« La cantatrice chauve » – Jean-Luc Lagarce… lire la suite

La Scène Nationale de Cavaillon accueille la dernière création d'Anne Teresa de Keersmaeker, « Steve Reich Evening ». Ce musicien m'est totalement inconnu et pourtant, il est l'un des pionniers de la musique minimaliste et répétitive. Une fois de plus, la danse m'ouvre un nouveau territoire pour m'enrichir de sensations qui forgent pas à pas ma culture transversale.
Tout commence étrangement. Deux micros pendent du plafond pour frôler deux enceintes posées au sol, dans un mouvement de balancier qui va durer dix minutes.
A chaque extrémité de la scène… lire la suite