Archives mensuelles : octobre 2005

C’était dimanche soir à 20h15 sur ARTE. Alors que la moitié des téléspectateurs regardent Sarkozy sur TF1 utiliser la misère d’une partie de la population à des fins personnelles et vomir sa haine de la différence, ARTE diffusait un magnifique film de danse, « Cartes postales » du chorégraphe Raimund Hoghe avec Lorenzo de Brabandère, son danseur fétiche. J’ai découvert pour la première fois Raimund Hoghe, disciple de Pina Bausch et…bossu, au festival « Montpellier Danse » en 2004. « Young People, Old… lire la suite

En ce dimanche pluvieux, je décide d’aller au cinéma… »L’enfant » des Frères Dardenne est à l’affiche. C’est un beau film, noir et optimiste qui donne espoir en l’homme…En l’humanité…
Je sors du cinéma…Il est 17h…Que faire dans cette « ville d’eaux et d’arts »? La galerie du Conseil Général est ouverte pour une exposition au titre prometteur: « Deuxième peau…Habiller la danse« . Il s’agit à travers de multiples photos et d’habits de scène de démontrer comment les chorégraphes ont habillés le… lire la suite

CET ARTICLE A ETE ECRIT LE 10 AOÛT 2005.

Avec « Danse à Aix », j’ai une histoire quelque peu particulière. Je suis arrivé à Aix en Provence en 1997 et ce festival a été ma première immersion dans la vie culturelle de la ville. Je venais d’Orange, ville dirigée par le Front National, et les manifestations d’opéra et de danse de l’été 1997 étaient pour moi un bain de jouvence…démocratique ! C’est à « Danse à Aix » que je vis pour la première fois un spectacle de… lire la suite

Libération à publié dans son édition du 17 octobre 2005 un article sur la disparition dans sa forme actuelle de "Danse à Aix". La Direction du Festival m’a envoyé par mail son communiqué officiel suite à la décision de la Municipalité d’Aix en Provence d’accorder une subvention globale aux Ballets Preljocaj.
Ci-joint ma réponse à l’équipe de "Danse à Aix":
"Depuis 1997 jesuis un fidèle spectateur de "Danse à Aix". C’est grâce à vous et aux BalletsPreljocaj que je me suis ouvert à la Danse (j’avais 33 ans à l’époque!).… lire la suite
La messe est-elle dite pour le festival "Danse à Aix"? Lors du bilan de l’édition 2005, je souhaitais une autre programmation pour2006 et un  partenariat avec les Ballets Preljocaj. Libération a publié samedi un cahier spécial sur Aix en Provence. L’image d’Aix ne sort pas grandit des différents reportages sur "la ville d’eaux et d’art"(c’est bien la première fois que Libé publie un bilan aussi désastreux sur une ville!). J’ai tout de même retenu une bonne nouvelle: "Danse à Aix" sera piloté par les Ballets Preljocaj. "C’était la seule… lire la suite
Pour la troisième année consécutive, j’ai pris un abonnement au Théâtre du Jeu de Paume – Théâtre du Gymnase. Un exemple quel’axe Aix en Provence – Marseille peut marcher quand on connaît la difficulté qu’ont ces deux villes pour ce doter d’un réseau ferroviaire digne d’un pays européen…J’ai donc assister au concert de Marianne Faithfull au Gymnase le 7 octobre 2005. Le public  est relativement âgé  et heureux de retrouver la  "dame".  J’ai quelques albums de Faithfull, plus par curiosité que par fidélité à sa carrière. Le concert présenté… lire la suite

Ce samedi 1er octobre, je me suis donc exilé pour assister au lancement de la saison 2005 – 2006 de la Scène Nationale de Cavaillon ((dois-je rappeler que j’habite Aix en Provence, « ville culturelle estivale »). Le public est là, nombreux. Je revois avec plaisir Marie – José, en pleine forme, pour un nouveau marathon théâtral! Le Directeur du théâtre (Jean – Michel Gremillet) est sur scène pour nous présenter les moments forts de la saison. Cet exercice est difficile…car comment présenter ce qui est en création?… lire la suite