Archives mensuelles : février 2013

Il y a quelques semaines, Nathalie Marteau, Directrice du Théâtre du Merlan, Scène Nationale à Marseille, m’a envoyé une lettre recommandée (lire ici). C’est probablement une première : un établissement public culturel mobilise du temps, de l’argent public et un service de communication pour intimider un spectateur.

Depuis 2007, j’écris mon inquiétude autour du projet artistique de la Scène Nationale du Merlan où une politique de communication «branchée» masque un travail de proximité comme en témoigne les nombreux échecs de ses actions dans les quartiers:

–… lire la suite

Comment accueillir l’art contemporain dans une ville ? Peut-elle faire «œuvre» ? Est-ce suffisant d’installer à quelques coins de rue, dans la cour d’une mairie, des œuvres et d’y poster quelques «médiateurs» chargés de diffuser la «bonne parole», le «bon regard»? Aix en Provence est l’une des collectivités de l’ensemble hétéroclite «Marseille Provence 2013», capitale européenne de la culture.  Depuis le 12 février, un «parcours d’art contemporain» est proposé, imaginé par le commissaire d’exposition Xavier Douroux. Mais dans cette ville dirigée par le… lire la suite

«Cirque en capitales», le festival phare de Marseille Provence 2013, m’ouvre vers un territoire très peu exploré dans ce blog : à savoir le «nouveau cirque». «L’Ancien» ravive les mauvais souvenirs de la seule sortie «culturelle» de mon enfance : les trapézistes me terrifiaient et risquaient leur vie. Heureusement, au vertical célébré il y a quarante ans s’est substitué un horizontal, plus «terre-à-terre», où le lien social structure les prouesses artistiques. Ce soir, le cirque INEXTREMISTE présente «Extrêmités»…Tout un programme… lire la suite

«Conte d’amour», le titre fait immanquablement penser aux variations littéraires autour de ce genre habituellement destiné aux enfants. On le sait, les contes sont rarement innocents; qu’ils soient merveilleux, rouges, bleus, cruels ou tragiques, ils recèlent toujours une part énigmatique qui échappe à la lecture en surface. Ce sont les miroirs déformants de nos fantasmes et désirs que la raison raisonnante tend habituellement à museler. Par-delà le plaisir du divertissement, ils interrogent les structures fondamentales de la parenté, l’élaboration psychique d’une mythologie personnelle, le lien de tout individu… lire la suite

Je me suis toujours méfié du cirque que j’ai longtemps associé aux jeux du même nom ! Le spectaculaire, l’exploit bloquent mes ressentis surtout quand les applaudissements réguliers du public empêchent le sens de faire silence…Cette année, Marseille et sa «métropole» sont capitale européenne de la culture et proposent «Cirque en capitales». Ici et là, des chapiteaux se montent (ou se démontent à cause de mistral…) pour accueillir toute la diversité d’une discipline qui semble avoir fait un travail important pour se renouveler et s’ouvrir au… lire la suite

Depuis combien de temps ne me suis-je pas rendu au Théâtre Gyptis à Marseille ? Géré par la Compagnie Chatât-Vouyoucas, ce lieu n’a jamais nourri mon cheminement de spectateur. Cette année, l’association Marseille Provence 2013 coproduit «Macbeth», mise en scène par Françoise Chatôt. Confiant, je suis prêt à me laisser surprendre en rêvant d’un théâtre ouvert, généreux, renouvelé…N’est-ce pas là une des missions de la capitale culturelle ?

La salle est plutôt clivée : des rangées de spectateurs âgés côtoient celles occupées par… lire la suite