Où voir du théâtre ce soir, à Marseille, alors que la plupart ne proposent quasiment rien en cette période de vacances « s©olaires » ? Une librairie « l’Histoire de l’?il » relève le défi. Située dans le quartier de « la plaine », elle donne du relief à cette soirée qui s’avérera bien morne par la suite.

En arrivant, nous sommes une vingtaine à patienter tout en compulsant frénétiquement les livres posées sur les présentoirs. L’objet occupe toute sa place : se nourrir, se remplir, absorber. Toucher, il faut toucher… Rares sont ceux qui ne font rien en attendant l’actrice Clara Le Picard. Puis vient le moment où elle nous invite dans l’arrière-boutique pour un exposé sur l’objet, « un solo pour comédienne, ordinateur et vidéo-projecteur ». Tout est dans le titre. L’objet est en haut de l’affiche pour une conférence de 55 minutes chrono. Habillée comme une petite fille qui aurait grandi trop vite, la voilà qui arpente le minuscule bout de scène qui nous sépare d’elle. La proximité la rend si accessible, son corps paraît si fragile, qu’elle en épouse le propos ! Conférencière-objet, je jubile de la voir jouer cette pantomime où la vidéo est le décor d’une commedia dell’arte. Nous voici spectateur de nos névroses, où l’absurde exerce sa fonction, nous soigner de ce rapport quasi fusionnel avec les objets. L’écriture millimétrée de Clara Le Picard ne souffre d’aucune contestation dans le propos : intelligent et intelligible, cette conférence à l’humour presque british, nous fait oublié le temps de cette échappée que si l’objet peut avoir du sens, c’est toute notre créativité qui lui donne ce supplément d’âme.

Ps: « L’endroit de l’objet » est exclusivement en tournée dans nos appartements ! Pour une conférence chez vous, écouter les modalités ici!

 Pascal Bély – www.festivalier.net


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *