Archives mensuelles : mars 2006

Before…
C’est comme des retrouvailles. Je reviens vers Les Ballets Preljocaj après leur beau festival de 2004, « Corps à Cœur ». Depuis, j’ai perdu le contact malgré mon escapade estivale à Châteauvallon pour « Les 4 saisons ». Et pourtant, les Ballets Preljocaj sont maintenant une honorable institution Aixoise qui a tous les honneurs de la Maire Sarkosiste, et non moins spécialiste de la danse, Mme Joissains Massimi. Après la suppression du Festival « Danse à Aix » à l’automne dernier, les Ballets règnent en maître sur la ville… lire la suite

Il y a de jolies coïncidences. Alors que la France entre petit à petit dans le chaos social et politique, Michel Kelemenis présente ce samedi 1er avril à la Penne sur Huveaune (entre Aubagne et Marseille) ses « Aphorismes géométriques ». J’ai vu ce spectacle l’an dernier lors du feu « Danse à Aix » dans des conditions de confort difficiles.
La dernière création de Kelemenis est un chef d’œuvre et je m’interroge sur les raisons pour lesquelles ce spectacle tourne si peu en France. Samedi soir, annulez tout et plongez-vous… lire la suite

Sur le programme distribué à l’entrée du Théâtre des Salins de Martigues, on peut lire une citation de l’écrivain Hervé Guibert, mort en 1991 : «Tant de gens pensent à moi que je n’ai presque plus besoin d’exister maintenant». Patrice Chéreau et Philippe Calvario ont pensés à cet écrivain dont le SIDA a marqué, vers la fin de sa vie, l’œuvre littéraire.
La lecture – spectacle «Le mausolée des amants» qui nous est proposée ce soir est un bel hommage. Sur la scène, un… lire la suite


Comment écrire sur l’ennui, le bâillement, les jambes lourdes?


« A posteriori » a donc fini par me donner la migraine. C’est un bavardage chorégraphique où la pièce fondatrice de Georges Appaix (« Antiquités »)  se mélange à une nouvelle création (« Posteriori »), toutes les deux basées sur le même thème. Vous suivez ? Moi pas, ou plus ! Est-ce à dire que Georges Appaix répète un peu la même chose, se perd , n’arrive plus à relier la danse, le théâtre, les vers d’Homère et le reste ! Pendant plus d’une… lire la suite

Il faut nous voir tous les trois, Anne-Laure, Marie-José et moi-même quitter le Théâtre de Cavaillon après les deux chorégraphies de Russell Maliphant, « Transmission » et « Push ». Quelque chose vient de nous arriver, comme un moment de grâce qui suspend, rend heureux, et fait de nous des spectateurs plus en lien que jamais.
Tout a commencé après le rituel du Directeur.
« Transmission » (titre si cher au festival « Les Hivernales » d'Avignon) voit quatre danseuses se métamorphoser sous nos yeux. On ne sait plus… lire la suite

Before…
J’ai rendez-vous ce soir au Théâtre de Cavaillon pour faire la connaissance de Russell Maliphant, chorégraphe anglais, pour deux pièces de son répertoire : « Transmission » et « Push ».
Mais avant d’assister à ce spectacle si attendu, j’ai droit à un rituel : le discours introductif du Directeur, Jean-Michel Gremillet. Son postulat doit sûrement être le suivant : le public du théâtre ne lit pas les journaux, ne regarde pas la télévision et Daniel Mermet de France Inter est le philosophe des temps modernes. C’est à partir de ces… lire la suite

La pièce va commencer. Annette Breuil (Directrice du Théâtre des Salins de Martigues) et Catherine Marnas (metteuse en scène) prennent le micro et exposent leurs préoccupations sur les négociations en cours avec le MEDEF au sujet du protocole de l’assurance chômage des intermittents. L’inquiétude est lisible sur le visage de ces deux femmes engagées dans la création théâtrale. Les applaudissements sont nourris et le contexte est posé : « Sainte Jeanne des Abattoirs » de Bertolt Brecht est toujours d’actualité…

Cette œuvre retrace le contexte économique d’un abattoir de Chicago au… lire la suite

 

Il m'arrive d'observer les photographes de danse au cours des spectacles. Je suis parfois près d'eux, quelques sièges nous séparent. Le bruit de leur appareil rythme le spectacle et m'intrigue.
Depuis l'ouverture de mon blog, publier une photo est un exercice délicat. Issues pour la plupart des sites des festivals ou des compagnies, elles sont choisies à partir de critères techniques (capacité à s’intégrer dans le format d’un blog!).
Et puis, au hasard d'un voyage sur le site « Belles images de danse », je découvre les oeuvres d'… lire la suite

« L’histoire de Ronald, le clown de Mc Donald’s » de Rodrigo Garcia fait une halte au Théâtre du Merlan à Marseille les 3,4,5, et 6 mai 2006. Ce spectacle avait fait scandale au Festival d’Avignon en 2004. Je me souviens avoir été choqué. Je n’etais pas prêt ce soir là pour accepter ce déferlement de violence. 2 ans après, il en serait peut-être autrement. En 2005, Garcia a fait une halte au KustenFestival des Arts de Bruxelles. Mon amie Peggy y etait. Je la remercie de m’envoyer… lire la suite

En arrivant au Théâtre du Gymnase, l’ambiance est feutrée pour la dernière création d’Hubert Colas, trilogie composée des courtes pièces de Martin Crimp, « Whole blue sky », « Face au mur » et « Tout va mieux ».Pendant que le public s’installe, un jeune acteur cravaté au regard froid attend sur une scène parsemée de ballons blancs. D’emblée, j’ai l’impression de me retrouver l’été dernier dans l’attente des spectacles de Roméo Castellucci lors du Festival d’Avignon. Ce n’est d’ailleurs pas un… lire la suite
Page 1 sur 212