Archives mensuelles : avril 2008

 

Avec « Le sous-sol », le collectif Belge « Peeping Tom » s’incruste dans la terne programmation du Pavillon Noir, Centre Chorégraphique National d’Aix en Provence. Avec ce partenariat, « Les amis du Théâtre Populaire » auraient pu réussir l’exploit de bouleverser les lignes droites, de bouger les espaces bien définis de ce Centre qui protège son précarré, comme les Chinois surveillent leur flamme olympique. J’avais acheté mes billets à la FNAC où il était indiqué « 19h30 ». Mais « le spectacle commence à 20h30 » me dit avec… lire la suite

J’ai beaucoup ri. Je ne suis pas le seul. Le public du Théâtre de Cavaillon se lâche (un peu) lors de la dernière création de la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin, « Dressed to kill…killed to dress ». En parodiant les talk-shows (la télé est décidément partout sur scène en ce moment!), nous sommes spectateurs d’un défilé de mode d’un genre un peu particulier, mélangeant « Swankas » (ouvriers zoulous) et danseurs.

 

Tout commence par un concours un peu bête où le public tire au sort un numéro qui voit l’heureux… lire la suite
Emma Dante nous vient de Sicile et le Théâtre Universitaire Antoine Vitez d’Aix en Provence est quasiment complet pour deux pièces d’une heure chacune, surtitrées en dialecte parlemitain, « Mishelle di Sant’Oliva » et « Vita Mia ». Cette soirée autorise tous les liens entre ces deux chefs d’?uvre, comme si Emma Dante réparait avec un fil et une aiguille les cicatrices (familiales) d’une région, la Sicile, mais peut-être aussi celles des spectateurs d’autant plus que différentes générations composent ce public chaleureux.
« Mishelle di Sant’Oliva » met en scène… lire la suite
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=ojB-BJDLONY&w=425&h=355]

Nos dirigeants semblent penser que l’éducation des jeunes français n’est pas une chose primordiale.
Chaque année les moyens attribués par l’Etat à nos établissements sont plus faibles.
Actuellement, devant la nécessité d’enseigner les matières obligatoires, dans des conditions toujours plus difficiles pour les enseignants comme pour les élèves, les moyens sont insuffisants pour maintenir les options facultatives dans notre lycée.
Ainsi dans l’état actuel des choses la section facultative des arts plastiques, l’option théâtre, le russe et l’italien LV3 vont être supprimés à la rentrée prochaine.
Nous avons réalisé… lire la suite