Catégories
FESTIVAL D'AVIGNON

Avignon Off 2012 : Méchant plongeon dans la piscine.

Lors des «Offinités» organisées sous le chapiteau du Village off par les Tadornes, la question de l’engagement du corps dans les propositions donne lieu à de véritables échanges. Que ce soit en matière de théâtre, de danse ou de formes hybrides, la présence du corps doit être entière pour raconter et émouvoir. Il est le lien qui nous unit au plateau. Cet engagement doit être fécond, apporter une lisibilité au propos et le servir sans faille. La compagnie Gazoline, qui présente «Piscine (Pas d’eau)» à l’Entrepôt, est la démonstration même que le corps peut être est un langage global.

Par sa forme alambiquée sous forme de flash-back, le texte de Mark Ravenhill, prend corps dans le jeu des comédiens. Les mots, portés avec une énergie débordante, soulignent le danger à mettre en scène un tel texte. Les comédiens n’ont pas droit à l’erreur au risque de faire retomber la tension et l’attention du spectateur dans les échanges qui sont d’une cruauté et d’une méchanceté sans pareil.


La mise en scène de Cécile Auxire-Marmouget est jubilatoire. El