Nous sommes 5: Sylvie Lefrère, Bernard Gaurier, Sylvain Saint-Pierre, Laurent Bourbousson, Pascal Bély. Ensemble, nous avons élaboré le projet des Offinités Publiques pour le Festival Off d’Avignon où nous désirons créer la relation interactive entre publics, artistes et animateurs du Tadorne. La parole des spectateurs sera au centre des débats. Chaque Offinité dessinera des portraits pour révéler l’histoire de chacun avec le festival.

Ces Offinités auront lieu les jours pairs de 11h30 à 13h, à partir du 10 juillet, au chapiteau en bois du village du OFF.

Tout au long de ces trois semaines de festival, vous pourrez suivre ces rendez-vous à partir de la page Facebook du Off, du blog du Tadorne et du groupe «les Offinités des spectateurs».

Deux Offinités auront une démarche particulière :

Le 11 juillet à 16h : des professionnels de la toute petite enfance feront un retour de leur journée au Off pour révéler, «le grand Off du tout-petit».

– Le 12 juillet, nous animerons une Offinité, «La performance des spectateurs». Nous proposerons à un groupe de spectateurs de suivre avec nous un parcours théâtral de 5 spectacles du matin à minuit. Nous échangerons entre les spectacles, n’hésiterons pas à faire part de nos ressentis aux spectateurs de passage puis relaterons cette journée le 14 juillet à 11h30 au Village du Off (programme en ligne).

Pour établir la sélection des 100 spectacles du Off, nous nous sommes inspirés des thèmes des Offinités Publiques mais aussi de nos désirs d’aller à la rencontre de compagnies, d’auteurs, d’artistes dont le propos nous a interpellés.

Le programme des Offinités.

10 juillet, «Notre ciel d’Avignon» ou comment l’exposition «Nuage» au Musée Réattu d’Arles évoque le spectateur d’Avignon.

11 juillet, 16h, « Le grand off du tout-petit ».

12 juillet de midi à minuit, «Une performance de spectateurs».

14 juillet à 11h30, le retour sur notre performance de spectateurs du 12 juillet

18 juillet,  «Le Off, théâtre monde?», avec la participation d’Amnesty International et des metteurs en scène Catherine Graziani et Julien Bouffier.

20 juillet, «Quelles écritures du réel au Off ? »

22 juillet, « Danse, Théâtre : tous dans le même mouvement !»

24 juillet, «Être spectateur co-producteur : pour quels projets ? » avec les spectateurs et compagnie adeptes du crowdfunding.

26 juillet,   « Merveilleux festival Off ? » avec le chorégraphe Philippe Lafeuille.

28 juillet, «Spectateur, quel programmateur êtes-vous ?» avec la participation de deux spectateurs (Marie-José Mas et Daniel Le-Beuan).

 

Notre sélection de spectacles.

Nous précisons que cette sélection évoluera au cours du Festival au hasard des rencontres et des coups de coeur de chacun. Cet article sera donc régulièrement modifié.

Maison du Théâtre pour enfants.

« Papa est en bas » par la compagnie La Clinquaille.

« Camion à histoires » par l’Ardenois et Compagnie.

« Le jour de la fabrication des yeux » par la Compagnie pour ainsi dire.

« Voyage sonore interactif » par PhiléMOI-les Sculpteurs de sons (Sélection Offinité du 11 juillet, « Le grand Off du tout-petit« )

« Concert-tôt » par la compagnie Ensemble FA 7 (Sélection Offinité du 11 juillet, « Le grand Off du tout-petit »)

« C’est dans la poche » par la compagnie Jardins Insolites (Sélection Offinité du 11 juillet, « Le grand Off du tout-petit« )

« Le papa-maman » par la compagnie la Parlote (Sélection Offinité du 11 juillet, « Le grand Off du tout-petit »)

Les Hivernales – Programme Danse.

« Une douce imprudence » d’Eric Lamoureux et Thierry Thieu Niang.

« N. l’étoile dansante » d’Aurélien Kairo.

« Altérité » de Bouzianne Bouteldja et Coraline Lamaison.

« Hidden et Choice » d’Olga Cobos et Peter Mika.

« My god » d’Hassan Razak.

« Trajets de ville » d’Anne le Batard et Jean-Antoine Bigot.

« Weltanschauung » de Clément Thirion et Gwen Berrou.

La Parenthèse.Programme Danse.

Du 8 au 14, à 10h: « Helder« , « Gerro, minos and him« , « Autarcie »

Du 15 au 21, à 10h, « Abois« , « Désastre« , « Let it be me« , « Toi et moi »

Du 8 au 14, à 18h, « Les frères et les lions« .

La Manufacture

« Discours à la Nation » , Théâtre National de Bruxelles (Sélection « Une performance de spectateurs » le 12 juillet)

« Risk » de John Retallack.

« End/Igné » de Mustapha Benfodil.

« Hold On » de la Compagnie Le Laabo.

« J’ai apporté mes gravats à la déchetterie » d’Anne Lefevre.

« La putain de l’Ohio » de Hanokh Levin.

« Je suis/ tu es Calamity Jane »  de Nadia Xerri-L

« Je deviens Jimmy Hendrix« , Eric Da Silva.

« Miss Knife » d’Olivier Py.

« Silence encombrant » par la compagnie Kumulus.

« Je vous ai compris » par la compagnie Groupov (Sélection Offinités du 20 juillet, «Quelles écritures du réel au Off ? »)

« Italie-Brésil 3 à 2″ par la Compagnie Tandaim.

« Addictions(s): Paroles d’Artistes » par la compagnie Akté (Sélection « Une performance de spectateurs » le 12 juillet)

Théâtre des Halles.

« King Lear Fragments » de Shakespeare par le collectif Mains d’Oeuvre.

« Blanche Aurore Celeste » de Noëlle Renaude par Alain Timar.

« übü kiraly » d’Alfred Jarry par Alain Timar.

« Illumination(s)) par Madani Compagnie ( (Sélection Offinités du 20 juillet, «Quelles écritures du réel au Off ? »)

« Closer » par le Poche, Genève.

Théâtre le Girasole.

« Vivarium » de Thierry Simon-Lansman Editeur.

« Bruits d’eaux » par Catherine Graziani (Critique du Tadorne)

« Savez-vous que je peux sourire et tuer en même temps » de François Chaffiin.

Théâtre Arto.

« Les ratés » par la compagnie Roketta.

Le Théâtre des Doms.

« Ici s’écrit le titre de la pièce qui nous parle d’Ante » d’Ivor Martinic.

« Combat avec l’ombre » par la compagnie Frederic Dussenne.

« La petite évasion« , Théâtre de la Guimbarde.

« Smatch (1)), si vous désespérez un singe, vous ferez exister un singe désespéré » par le Corridor (Critique du Tadorne)

Théâtre de la condition des soies. 

« Absente: rendez-vous avec Sophie Calle » par Shakespeare’s Wild Sisters Group (Sélection « Une performance de spectateurs » le 12 juillet)

« Debout dans le vide » de Damien Ricour.

« Sei Solo suivi de Moments d’Absence » par Raphaël Cottin et Cécile Loyer (du 8 au 13)

« rock identity » de Katalin Patkaï (du 15 au 21)

« Milf » de Katalin Patkaï (du 16 au 20)

« Les Rois suivi de Souffle »  par Nicolas Maloufi et Pierre Pontvianne.

Présence Pasteur

« Frozen » de la compagnie Théâtre du Centaure.

« Pinocchio » par la compagnie Caliband Théâtre.

« Frères de sang » par la compagnie Dos à deux.

« L’héroïsme au temps de la grippe aviaire » par la compagnie des ils et des elles.

« La petite fille et la morve » par Brigitte Nielsen Society (Sélection « Une performance de spectateurs » le 12 juillet)

Grenier à sel

« Les règles du savoir-vivre dans la société moderne » par la Compagnie Ici comme ailleurs.

« Le mardi à Monoprix » par la compagnie Le Théâtre Dû.

« Mooooooo-onstres » par le collectif Label Brut.

« Terre rouge » par la compagnie Bottom Théâtre (Sélection Offinités du 18 juillet,  «Le Off, théâtre monde?»)

« Enfatillages » par la compagnie d’Air.

La Chapelle du Verbe Incarné.

« Dansez » par la compagnie Boukousou.

« La loi de Tibi » par la compagnie de l’Autre Souffle.

« Terre Sainte » par le Théâtre du Passeur.

« Les irrévérencieux » par la Compagnie du Théâtre des Asphodèles.

L’Adresse.

« Jacques le fataliste » par la compagnie Hirsute.

« Le boxeur » par la compagnie Troupuscule Théâtre.

« Le Thanatologue » par la compagnie Tchoutchak.

« Le réveil » par la compagnie Trésor de Sophie.

« Quelque chose de commun… » par La Nivatyep Compagnie (Sélection Offinité du 22 juillet, « Danse, Théâtre : tous dans le même mouvement !»)

« Le stabat mater furiosa » par la compagnie Frament de m’onde.

Jardin Ceccano – Médiathèque Ceccano

« A l’ombre des Ondes – Siestes audio-parlantes » par la compagnie Kristoff K.Roll.

L’entrepôt.

« A peine une sensation... » par la compagnie Anitya.

Espace Vincent de Paul.

« Qui sommes je? » de Ludo Citrik ( Critique du Tadorne)

« Les beaux orages qui nous étaient promis« , Collectif Petit Travers.

Théâtre du Roi René

« La mouette« , compagnie Laboratoire de l’Acteur.

« Made in France » par la Compagnie Kalisto (Sélection Offinités du 24 juillet, «Être spectateur co-producteur : pour quels projets ? » avec les spectateurs et compagnie adeptes du crowdfunding).

Théâtre le Chêne noir.

« Tom à la ferme »  par le Théâtre de l’Héliotrope.

« Une journée particulière » avec Corinne Touzet et Jérôme Anger.

« Journal de ma nouvelle oreille » et « La compagnie des spectres » par le Théâtre Vidy Lausanne.

« Hotel Paradiso » par la compagnie Familie Flöz.

Théâtre du Bourg Neuf.

« Le chemin des passes dangereuses » par la Compagnie de la Salamandre.

Théâtre les trois soleils.

« La mort de Marguerite Duras » par la Compagnie du Pas Sage.

« Je suis un prophète, c’est mon fils qui l’a dit » d’Abel Aboualiten.

Tremplin.

« Subway plage » par la compagnie Univers Scène Théâtre.

Pitchoun Théâtre.

« Jean Cocteau / Anna Prucnal » par la compagnie Atypik.

Théâtre de l’Observance.

« Music Hall » par la Compagnie 21.

 Théâtre de l’Albatros.

« Barbara, j’ai peur mais j’avance » par la compagnie du Théâtre du Tropic.

Fabrik Théâtre.

« Il suffit d’un train pour pleurer » par le Théâtre Petit Comme un Caillou.

Théâtre Golovine.

« A l’ombre de Coré » par la Compagnie Baktus.

« Shadowrama » par la Compagnie Les Eponymes.

« Ballet Bari » par la Compagnie Pyramid.

Théâtre du Collège de la Salle.

« Jongle » par la compagnie Théâtre Bascule.

L’Alizé

« Mangez le si vous voulez » par la compagnie Fouic Théâtre.

« Lignes » par la compagnie Artizan.

Espace Alya.

« Tapage dans la prison d’une reine obscure » par la compagnie l’Echapée.

« Le nez dans la serrure » de la Compagnie du Dragor.

Caserne des Pompiers.

« Perf » par la compagnie Marinette Dozeville.

Théâtre des Barriques

« Ressemblance » par la Compagnie Et Lounda.

Théâtre de l’Oule.

« Le secret de la petite chambre » par la compagnie Collectif Zone Libre.

« La’ad » par la compagnie Natya.O’

Une réponse à Nos 100 spectacles pour le Festival Off 2013.

  • Morgane dit :

    Hello! Merci pour votre article sur les pièces à voir en Avignon :) Juste une précision pour correction, la compagnie Natya.O’ présente LA’AD au Théâtre de l’Oulle et non Là Had :) Merci et bonne continuation!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *