En juillet 2010, la documentariste Hélène Ricome entreprenait un film sur des spectateurs du Festival d’Avignon. J’étais dans la liste. Pendant trois semaines, caméra sur l’épaule, elle m’accompagna de spectacle en spectacle puis posa son micro pour une série d’entretiens. Sa présence m’était peu à peu familière. J’ai le souvenir qu’elle capta certains débats enflammés à la sortie des théâtres, mais aussi mon émotion alors que j’évoquais «La casa de la fuerza» d’Angelica Liddell.

Quatre portraits seront donc diffusés sur Arte le dimanche 10 juillet (celui du Tadorne à 17h15) lors de la journée spéciale consacrée au Festival d’Avignon. Le site de la chaîne ne précise pas ce programme : position étrange et pour tout dire incompréhensible?

Je le découvrirai en même temps que vous. En espérant qu’il puisse éclairer sur mes intentions de spectateur engagé que l’on ne saurait résumer à des qualificatifs réducteurs.

Pascal Bély, Le Tadorne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *