Archives quotidiennes : 12 décembre 2009

reve_fond.jpg

La lumière s’éteint. Un fort sentiment d’appartenance au monde m'envahit, indissociable de nos tissus humains, du corps des femmes. Elles sont quatre sur le plateau pour une danse généreuse, sensible et poétique. Elles tissent les liens qui les unissent, les différencient pour nous raconter leur histoire, leur nationalité. Elles nous promènent dans leurs steppes, dans leur désert, dans leur for intérieur.
Cette ode à la femme questionne la natalité, la filiation et l’héritage ancestral d’un univers qui nous composent. Nous sommes enfants de l’une, frère de l’autre. Avec le thème… lire la suite