Cette année, Montpellier Danse accompagne le public à intégrer les processus de déconstruction dans son rapport à l’art. Après l’extraordinaire « Heterotopia » de William Forsythe, c’est au tour de l’allemand Xavier Le Roy avec « More Mouvements Für Lachenmann » de s’appuyer sur des formes déconstruites. Sauf qu’ici, tout est à distance, le public est sagement assis, et je m’amuse à chercher le propos qui transcende une telle performance. Car, cela en est une. Quatre guitaristes, un quatuor à cordes transforme une musique contemporaine fragmentée en mouvements chorégraphiques à partir des bras et des expressions du visage. Chaque geste est écrit sur une partition et la séquence finale nous fait écouter la sonorité de cette danse alors qu’ils n’ont plus d’instruments.
Tout le cérémonial des concerts classiques est ainsi détourné pour que le son s’inscrive dans un interstice entre le corps et l’instrument. À partir de quatre tableaux distincts, Xavier Le Roy nous guide à entendre autrement, à voir différemment l’articulation entre la danse et la musique. Le burlesque émerge parfois quand un fragment musical trouve un prolongement inhabituel dans le mouvement, ou lorsque le silence et l’immobilité s’incrustent dans la partition pour nous inclure. J’observe, je scrute, j’écoute comme si l’on me soumettait un nouvel espace dont il faudrait d’abord comprendre les codes pour entrer. À l’image d’un savoir d’expert ou scientifique, « More Mouvements Für Lachenmann » m’impressionne, mais ne résonne pas. À court de ressentis comme levier d’écriture, je peine à écrire, à retranscrire une vision d’ensemble comme s’il ne suffisait plus de me présenter un nouveau langage, aussi beau soit-il, pour que je sois touché.
Il en est ainsi d’un spectateur encore sonné par « Heterotopia » et qui veut bien entendre la déconstruction s’il elle n’utilise pas les mêmes espaces de représentation que la construction linéaire.
Laissons le temps à Xavier Le Roy d’inclure la complexité dans ses liens avec le public.
Pascal Bély – www.festivalier.net

« More Mouvements Für Lachenmann » de Xavier Le Roy a été joué le 1er juillet 2008 dans le cadre du Festival Montpellier Danse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *