Archives quotidiennes : 13 novembre 2010

Elle est là ce soir, après le festival d’Avignon. Je ne l’attendais pas aussi vite. Elle est là et une fois de plus elle est magnifique. Une fois encore elle «s’offre» pour parler la souffrance de l’une et de tous, ce soir encore elle me traverse le coeur et l’âme entre violence et douceur. «Te haré invencible con mi derrota» (« Je te rendrai invincible par ma défaite« ), comme une cérémonie intime, dédiée à la violoncelliste Jacqueline Du Pré (décédée… lire la suite