C’est la dernière représentation de « Tonight ! » à Paris, chorégraphie de Josette Baïz, au Théâtre Silvia Monfort, dans le cadre du Festival « Faits d’Hiver ». C’est aussi la première fois qu’une « médiation culturelle » met en lien le public, le bloggeur et Eric Boudet, photographe de danse. D’un petit groupe constitué après le spectacle, le cercle s’est élargit aux  danseurs pour choisir les photographies de "Tonight!" à publier sur le blog. J’écoute, je note les observations pour cet article afin de dessiner en mots le regard kaléidoscopique d’un public curieux et passionné.
« Tonight ! », largement inspiré de « West Side Story », a changé.
Je me souviens de la première représentation lors du feu Festival « Danse à Aix » en 2004. Les deux bandes rivales étaient fortement perceptibles, les mouvements plus saccadés et le tout me paraissait bruyant, voir brouillon à certains moments. Ce soir, ces danseurs (pour la plupart non professionnels, recrutés à Aix en Provence dans le cadre d’un projet  pédagogique et social) ont offert toute leur énergie conférant à l’ensemble un aspect aérien, bluffant voire agressif. Le clivage entre les deux groupes s’est atténué comme si la troupe de Josette Baïz avait trouvé ses marques, où chacun a sa place, son rôle, loin des trois individualités repérées en 2004.
Il n’y a plus de gentils, ni de méchants, mais une dynamique collective
peu canalisée, toujours agressive et violente. En lissant le clivage, « Tonight ! » brouille les repères, positionne la musique comme le moteur de la danse et peut nous empêcher d’entrer comme si tout était cadré (qui ne connaît pas les refrains de "West Side Story" ?).
Il faut attendre les scènes sur l’échafaudage, lieu du danger par excellence, pour sortir de ce groupe chaotique semé d’individualités. Nous mesurons alors la créativité de ces danseurs et  l’extraordinaire mise en relief de « West Side Story » par Josette Baïz. C’est dans ce vertical où le groupe prend forme, où les corps se structurent et les liens se tissent. Le jeu de lumières nous apaise, rend la violence plus douce, moins caricaturale. C’est alors que nous prenons conscience de la portée symbolique de ce spectacle : cet échafaudage crée les articulations, donne du sens aux individus, déconstruit le collectif fusionnel, le tout dans une structure contenante et créative. Cette architecture métaphorise le projet de la Compagnie et c’est cela qui confère à « Tonight ! » une dimension qui dépasse « West Side Story ».
C’était l’histoire d’une chorégraphe d’Aix en Provence qui dame le pion à un mythe de la culture américaine par un très beau projet social. Faisons suivre…


Les photos ont été choisies par le public. Eric Boudet s’est simplement permis un recadrage et un ajustement très succinct de la luminosité.

Photos non libre de droit; pour de plus amples informations, contactez Eric Boudet.

♥ "Tonight!" de Josette Baïz a été joué le 19 et 20 janvier 2007 au Théâtre Sylvia Monfort dans le cadre du Festival "Faits d’Hiver".

Pour réagir, cliquez sur "ajouter un commentaire". U
ne
fenêtre s’ouvre alors. Tapez votre texte puis recopiez les trois lettres qui vous sont proposées dans la petite case. A bientôt de vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *