Etant un non professionnel, cette période festivalière m’oblige à faire des choix à la fois culturels et économiques. À ce jeu, le perdant est sans aucun doute le Festival de Marseille (du 19 juin au 13 juillet). Le prix des places s'envole (frais de location de 2 euros par billet si vous passez par internet, 1 euro par téléphone) et la multiplication des « pass » (on se croirait à Carrefour) ne favorise guère la transparence. Ce festival semble toujours orienté vers une certaine classe de la population (je m'en étais ému, l'an dernier). Mais surtout, je cherche la cohérence de cette programmation malgré la création de Kelemenis, « Paso doble ». Mon choix n'est donc guère audacieux et s'appuie sur les valeurs sûres de ce festival (Larrieu, Pierre Rigal et Aurélien Bory, Heiner Goebbels). En conclusion, une programmation sans ambition et sans risque notable (à part si vous souhaitez vous aventurer vers le triste « Konnecting Souls » de Franck II Louise). On peut donc se rendre à Marseille, les yeux fermés et le portefeuille bien ouvert !  

Heureusement, il reste l'incontournable « Montpellier Danse ». La  programmation me semble audacieuse et très ouverte (même si l’on peut oublier la dernière création d’Angelin Preljocaj). De beaux rendez-vous en perspective avec le magnifique Raimund Hoghe, la surprenante Mathilde Monnier, le créatif Christian Rizzo et la décalée Robyn Orlin. L'hommage à Dominique Bagouet est prometteur et des noms pourraient enrichir ma culture chorégraphique (Jouve, João Fiadeiro, Philipp Gehmacher, Buffard). Montpellier Danse reprend des couleurs après une édition 2006  morose. Il va falloir profiter de ce moment unique au moment où la danse semble déserter la programmation des grands théâtres de la région pour la saison 2007-2008.
Nul doute que mes migrations enrichiront le palmarès de Scènes 2.0.

La sélection du Tadorne.

Du 19 juin au 13 juillet, le Festival de Marseille.
 

Mercredi 20 juin / 22h00 – Daniel Larrieu – Waterproof.

Mercredi 27 juin / 20h00 – Pierre Rigal et Aurélien Bory – Arrêts de jeu.
Samedi 30 juin / 20h00 – Fabrice Lambert – Gravité.
Samedi 30 juin / 21h00 – MIchel Kelemenis – Pasodoble.
Jeudi 5 juillet / 21h00 – Heiner Goebbels – Max Black.
 
Du 23 juin au 6 juillet,  Festival Montpellier Danse.
 Dimanche 24 juin / 17h30 – Christine Jouve – France-Algérie
Dimanche 24 juin / 19h00 – Alain Buffard – (Not) a love song.
Dimanche 24 juin / 22h30 – Solos pour Bagouet / Une danse blanche avec Eliane – F. et Stein.
Lundi 25 juin / 19h00 – Christian Rizzo – B.c, Janvier 1545, Fontainebleau
Lundi 25 juin / 21h00 – Mathilde Monnier – Tempo 76
Mardi 26 juin / 19h00 – Philipp Gehmacher – Like there’s no tomorrow
Mardi 26 juin / 20h30 – Robyn Orlin – We must eat our suckers with wrappers on…
Vendredi 29 juin/ 19h00 – João Fiadeiro Où va la lumière quand elle s’éteint?
Vendredi 29 juin / 21h00 – Raimund Hoghe ? Meinwärts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *