Archives quotidiennes : 18 septembre 2011

C’est tout à la fois monumental et minimal. Cela surgit, vous serre à la gorge, vous donne le vertige, vous fait pencher la tête et tendre l’oreille, jusqu’à vous coucher à même le sol pour prendre de la hauteur. Décidément,  la Biennale de Lyon est une longue marche où votre corps pense. Le contraire de ce couple qui, dans la vidéo d’Aurélien Froment (« La tectonique des plaques », présentée à la Sucrière), suit un parcours campagnard fléché par un office du tourisme, tout en… lire la suite